Demain



Demain j'y verrai mieux
demain
peut-être oserai-je regarder la nuit qui s'avance
bordée d'étoiles:
tous les miens.
Demain je verrai de plus en plus clair
j'avancerai sans peur
dépouillée de mes opprobres
et puis enfin, de mon corps,
cette chose qui déjà m'abandonne
brûlée de l'intérieur
par un trop grand soleil,
une âme trop vieille
qui fait les visages trop nus
les autres trop humains,
ma douleur, mon impuissance.
Demain je passerai
la porte si étroite que je laisserai tout
en arrière, la peau claire, les tâches de son
les cheveux fins, le dos sensible
qui se souvient d'ailes peut-être,
les cicatrices auront séché
n'en restera rien même pas la nacre,
mais je garderai l'Amour
et la pleine Lumière.



2017
Elvira Amrhein

6 commentaires:

  1. J'y vois une sorte d'hommage à l'espérance vraie, celle qui déjà se réalise.
    Demain est déjà là, s'il y a l'amour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tentative -peut-être- d'apprivoiser la mort. En se la représentant comme une issue vers la Lumière. Le repos. Nous sommes poussières d'étoiles il me plait de croire que je reviendrai à cet état. :

      Supprimer
  2. ...mais je garderai l'Amour
    et la pleine Lumière.

    J'aime...merci

    RépondreSupprimer
  3. Je suis le fini habité de l'Infini
    lorsque je partirai,
    je ne pourrai plus goûter l'Infini de la même façon ! kéa

    RépondreSupprimer